André Greipel a remporté aujourd’hui l’Omloop Eurometropool van de Westhoek.

La première édition de l’Omloop Eurometropool van de Westhoek démarrait de Nieuport. Le parcours de 177 kilomètres se terminait pas trois tours d’un circuit local dans la région de Poperinge, là où était située l’arrivée. Le profil de la course était relativement plat et convenait parfaitement aux sprinters. Le peloton s’est élancé à midi et a quitté Nieuport en direction de Poperinge. Les premiers kilomètres ont été marqués par un grand nombre d’attaques, mais le rythme soutenu du peloton a rendu difficile toute tentative d’échappée. Treize coureurs, dont Tosh Van der Sande, sont finalement parvenus à prendre le large, mais leur avance n’a jamais dépassé les trente secondes. Ce groupe a finalement été repris à 90 kilomètres de l’arrivée. Gougeard et Van Goethem ont ensuite tenté leur chance 25 kilomètres plus loin et le duo est parvenu à ouvrir un écart d’un peu plus d’une minute sur le peloton. A l’arrière, les coureurs de Lotto Soudal sont restés très attentifs et ont rattrapé les deux hommes de tête à trente kilomètres de la ligne. Dans le final, sept hommes ont encore essayé de s’enfuir, mais un sprint massif était inévitable aujourd’hui. Jasper De Buyst a fourni un effort important dans les deux derniers kilomètres pour placer André Greipel à l’avant de la course, et ce dernier a finalement offert à Lotto Soudal son 21ème succès de la saison. 

André Greipel: « C’était une course très rapide, la vitesse moyenne était plus ou moins de 48 kilomètres à l’heure. C’était également une course difficile à contrôler, comme nous l’avions prévu ce matin, et nous avons envoyé Tosh Van der Sande dans la principale échappée. Nous avons pris le contrôle du peloton à trente kilomètres de l’arrivée et nous avons fait en sorte que la course se termine au sprint. Tosh, Moreno, Jens et Jasper m’ont parfaitement emmené. Nous sommes restés calmes et nous avons roulé très rapidement dans le final. »

« Cette victoire est un petit soulagement pour moi. J’avais gagné mes deux sprints précédents, mais ceux-ci n’étaient pas pour la première place. J’ai toujours essayé de rester calme et ce n’est pas toujours facile lorsqu’on ne gagne pas. Je sentais que la confiance de l’équipe était toujours intacte et j’étais persuadé que la victoire reviendrait tôt ou tard. Je suis très satisfait de notre performance d’aujourd’hui. Demain représentera une nouvelle opportunité de gagner, et nous avons dans notre équipe des coureurs comme Jasper De Buyst qui sont capables de bien faire dans une telle course. »