Le GP Impanis-Van Petegem a démarré de Brakel ce matin et a ensuite emmené les coureurs à travers les provinces de Flandre-Orientale, du Hainaut, du Brabant wallon et du Brabant flamand. L’arrivée était elle jugée dans la ville de Haacht. Le parcours vallonné de 199,6 kilomètres comprenait pas moins de treize petites ascensions, dont la dernière était située à vingt kilomètres seulement de l’arrivée. Aucun groupe n’a réussi à se détacher dans les premiers cinquante kilomètres de course. Budding, Devriendt, Guillemois, Haag, Kirsch et Molly sont finalement parvenus à prendre le large et le groupe a pu compter jusqu’à 3’35’’ d’avance sur le peloton. Un large groupe, avec entre autres Tiesj Benoot, est parti en contre-attaque à 55 kilomètres de l’arrivée, et les poursuivant ont rapidement rattrapé l’échappée. Ce groupe n’a pas ménagé ses efforts pour pouvoir garder le peloton à distance. Dans le final, Matteo Trentin a placé une impressionnante accélération, et seul Jean-Pierre Drucker a été en mesure de le suivre. L’Italien a cependant laissé son compagnon d’échappée sur place dans une portion montante et a filé en solo vers la ligne d’arrivée. Malgré le travail important de Lotto Soudal en tête du peloton, le coureur de chez Quick Step a réussi à garder son avance jusqu’à la fin. Trentin s’est imposé devant Drucker, tandis qu’André Greipel a remporté le sprint du peloton, finissant ainsi à la troisième place.