L’année prochaine, Lotto Soudal accueillera Victor Campenaerts (presque 26 ans), le champion européen contre-la-montre. Campenaerts n’est pas un inconnu au sein de l’équipe. En 2013, sa dernière année en tant qu’U23, le Belge faisait partie de l’équipe U23 de Lotto Belisol à l’époque. Cette saison-là, il a été couronné champion d’Europe et de Belgique contre-la-montre U23. En 2014, il est devenu pro chez Topsport Vlaanderen-Baloise. L’année passée, il a été transféré chez LottoNL-Jumbo et maintenant, il retourne donc chez Lotto Soudal, la formation belge. Il a signé un contrat pour deux saisons.

Marc Sergeant, manager sportif chez Lotto Soudal: « Depuis que Victor est passé professionnel, sa progression a été constante. Il devient meilleur de saison et saison. Victor est un talentueux coureur de contre-la-montre. Il y a  consacré beaucoup de temps  ces dernières années et peut à présent récolter les fruits de son travail, comme son titre européen par exemple. Victor peut également remporter des courses à étapes d’une semaine ou moins, courses dans lesquelles une épreuve en solitaire pourrait avoir une grosse influence sur le classement général. C’était le cas dans le dernier Tour de Grande-Bretagne, où il a terminé à la quatrième place. De manière générale, Victor déborde d’enthousiasme et de détermination. Je suis convaincu qu’il représentera un bonus pour notre équipe dans une discipline dans laquelle nous n’avons pour l’instant personne qui se distingue réellement. »

Victor Campenaerts: “Lorsque j’ai pu passer professionnel après 2013, Kurt Van de Wouwer (le responsable sportif Lotto Soudal U23, LTS) m’a conseillé de choisir Topsport Vlaanderen-Baloise parce que cette équipe me donnerai le temps nécessaire afin de progresser. Cela s’est avéré être le bon choix et je suis très reconnaissant envers Kurt pour ce bon conseil. Ces dernières années, j’ai pu travailler sur mon contre-la-monte et maintenant, je peux retourner au sein de l’équipe avec quelques belles lettres de noblesse. »

“Après cette saison, mon contrat avec LottoNL-Jumbo était terminé et quand Lotto Soudal a montré de l’intérêt afin de me prendre au sein de l’équipe, je n’ai pas hésité longtemps. Je suis heureux de pouvoir à nouveau rouler dans mon propre pays en tant que coureur belge, même si je suis très reconnaissant pour la période au sein de LottoNL-Jumbo. Chez Lotto Soudal, je rencontrerai aussi quelques visages familiers comme Tiesj Benoot avec qui j’ai roulé chez les U23. En 2013, quand j’ai rejoint l’équipe, Kurt Van de Wouwer a immédiatement fixé comme objectif que je deviendrai pro l’année suivante. Il ne s’agissait que de la troisième année que j’étais coureur et j’étais un peu surpris, mais c’est devenu réalité. Au printemps 2013, j’ai lourdement chuté et je me suis cassé ma clavicule et le radius. Je n’ai plus pu rouler sur le vélo de route pendant un certain temps mais seulement sur mon vélo de contre-la-montre. Peu après mon retour, j’ai gagné le championnat de Belgique et ensuite celui d’Europe. Avant, je savais déjà que le contre-la-montre était l’une de mes spécialités, mais ces prestations l’ont confirmé. Mon passage chez Lotto Belisol a été la préparation idéale pour ma carrière pro. »

“Maintenant, je veux en tant que pro gagner des contre-la-montre pour Lotto Soudal et obtenir de beaux résultats au classement général de tours d’une semaine comme le BinckBanck Tour, le Tour de Belgique et le Tour de Grande-Bretagne. Ce sont des courses à étapes où, avec un bon contre-la-montre, on peut constituer la base importante pour le classement général final. Bien entendu, je vise les titres contre-la-montre. J’espère pouvoir inspirer l’équipe pour les contre-la-montre par équipes. Avec des coureurs comme Tiesj Benoot, Jasper De Buyst, Thomas De Gendt et Tim Wellen, l’équipe a certainement du potentiel dans ses rangs et je voudrais partager l’expérience que j’ai acquis les précédentes années au niveau du contre-la-montre. »