La quatrième étape du BinckBank Tour démarrait et se terminait à Lanaken. Le parcours de 154,2 kilomètres consistait en plusieurs boucles dans la région environnante et convenait une fois de plus aux sprinters, malgré un profil plus vallonné. La pluie et le rythme soutenu du peloton ont d’entrée rendu la course très difficile, et toute les premières tentatives d’échappées ont été contrées. Il a fallu attendre le quarantième kilomètre pour voir un groupe se détacher, sous l’impulsion d’André Greipel. Le groupe de tête, également composé de Pim Ligthart et Nils Politt sont parvenus à compter jusqu’à deux minutes et trente-cinq secondes d’avance sur le peloton. Le peloton a augmenté l’allure à vingt-cinq kilomètres de la ligne, mettant un terme à l’échappée du jour. Yves Lampaerts a tenté une dernière attaque à quatre kilomètres de l’arrivée et le coureur belge est parvenu à ouvrir un écart important sur le peloton. Lampaerts a cependant été repris à cent mètres de la ligne, et c’est finalement Edward Theuns qui s’est imposé au sprint, devant Kump et Merlier. Jasper De Buyst a passé la ligne en quatorzième position. Stefan Küng a lui conservé son maillot de leader.