La onzième étape du Giro d’Italia débutait à Firenze et se terminait à Bagno di Romagna. Maxime Monfort et Tomasz Marczynski se sont retrouvés dans l’échappée du jour composée de 25 coureurs. Dans la dernière ascension, Marczynski a dû laisser filer les hommes de tête, Monfort restait dans les roues. Omar Fraile et Pierre Rolland ont attaqué et sont passés en tête au sommet de la dernière ascension, Rui Costa a fait la jonction dans la descente. Maxime Monfort est arrivé dans un groupe de poursuite à seulement quelques mètres des hommes de tête. Maxime termine à une belle neuvième place et remonte à la dix-septième place du classement après une journée entière à l’offensive. Fraile a devancé Costa et Rolland au sprint et remporte l’étape aujourd’hui.

On courrait aussi en Norvège aujourd’hui. La première étape du Tour de Norvège était au programme, mais le peloton n’avait pas envie de tout donner directement. Trois coureurs ont compté un avantage maximum de huit minutes, le peloton a dès lors dû mener la poursuite. Sans trop de panique, le peloton s’est régulièrement rapproché du groupe de tête et à l’entame des circuits locaux à 26,4 kilomètres de l’arrivée, tous les échappés étaient repris. L’arrivée en montée était à la mesure de Tosh Van der Sande. Il a terminé à la deuxième place; Sander Armée a pris une belle cinquième place et Tony Gallopin la neuvième. Boasson Hagen a devancé Tosh van der Sande dans les derniers mètres du sprint et prendra demain le départ en tant que leader du classement général.