WorldTour

Ewan quatrième de la cinquième étape du Giro

16/05/2019

Ce fut une étape très humide aujourd'hui entre Frascati et Terracina. Malgré la courte distance de 140 kilomètres, ce fut tout de même une étape difficile. Cinq leaders ont formé l'échappée du jour, mais ils ont été repris à une certaine distance de l'arrivée. Suite aux mauvaises conditions climatiques, il a été décidé de prendre les écarts au premier passage de la ligne, à neuf kilomètres de l'arrivée. La victoire devait naturellement encore se disputer au sprint. La préparation de Victor Campenaerts, Roger Kluge, Tosh Van der Sande et Jasper De Buyst s'est relativement bien déroulée, mais Caleb Ewan s'est ensuite retrouvé enfermé. L'Australien n'a donc pu lancer son sprint que très tard, mais il a tout de même pris la quatrième place. La victoire est revenue à Pascal Ackermann, qui a devancé Fernando Gaviria et Arnaud Démare. Primoz Roglic reste leader au classement général.

Caleb Ewan: "Suite au départ en ascension et aux conditions froides et humides, ce fut une journée difficile. J'ai enfilé plus de couches et j'ai essayé de rester au chaud. Les équipes qui jouent le classement n'étaient pas présentes dans les virages dangereux. Ce fut une bonne décision de neutraliser le dernier tour, mais cela ne change quasi rien pour les sprinters. Nous étions sur la droite lorsqu'une grande flaque est apparue. Tout ceux qui ont roulé dans cette flaque ont perdu de la vitesse. C'était à seulement 400 mètres de la ligne, c'était donc décevant."

Jelle Vanendert a malheureusement dû abandonner aujourd'hui. Le coureur Lotto Soudal souffre d'une inflammation au genou droit. Vanendert a déjà ressenti une douleur hier, mais a finalement rendu les armes aujourd'hui.

Jens Keukeleire a terminé cinquième de la deuxième étape des Quatre Jours de Dunkerque. L'étape entre Wallers et Saint-Quentin était en grande partie plate. Six coureurs se sont éhcappés, mais ont finalement été repris. Clément Venturini a remporté le sprint massif, mais a finalement été déclassé par le jury. Dylan Groenewegen a dès lors décroché sa deuxième victoire d'étape et consolide sa position de leader.

Jelle Wallays est tombé hier et n'a pas pris le départ aujourd'hui. Durant des examens complémentaires, une contusion aux côtes gauches a été détectée. Le majeur et le schaphoïde de la main droite sont également contusionnés. La période d'inactivité sera limitée pour le coureur de Lotto Soudal, la réponse définitive tombera dans les prochains jours.

Partenaires

X