WorldTour

Ewan récidive au Tour de France!

23/07/2019

Caleb Ewan a aujourd’hui remporté sa deuxième victoire d’étape dans le Tour de France! Dans le sprint tant attendu, l’Australien s’est défait de ses adversaires pour aller chercher, avec la manière, son deuxième succès de cette Grande Boucle. L’Italien Viviani et le Néerlandais Groenewegen ont respectivement pris la deuxième et la troisième places. Tim Wellens a lui conservé son maillot à pois. 

C’est à Nîmes, dans des conditions presque tropicales, que le peloton s’est lancé à l’assaut de la dernière semaine du Tour de France. Peu après le départ, Bak, Gougeard, Ourselin, Rossetto et Wisniowski sont partis à l’offensive. Le travail des équipes des sprinteurs en tête de peloton a empêché les cinq hommes de tête de creuser l’écart, mais ceux-ci n’ont cependant été repris qu’à quelques kilomètres de la ligne. 

À quinze kilomètres de l’arrivée, le peloton a profité d’une côte non répertoriée pour augmenter le tempo. Les sprinteurs ont été mis à l’épreuve, mais la victoire s’est tout de même jouée au sprint dans les rues de Nîmes. Caleb Ewan a alors fait parler sa puissance pour décrocher sa deuxième victoire d’étape dans ce Tour de France. Ewan, qui participe pour la première fois au Tour, compte déjà six places sur le podium, dont deux victoires.

Caleb Ewan: « Il faisait très chaud aujourd’hui, j’en ai beaucoup souffert. À certains moments, j’ai pensé demander à Maxime Monfort de se retirer de la tête du peloton car je pensais ne pas pouvoir tenir jusqu’à l’arrivée. J’ai reculé dans pas mal de bosses, mais je suis finalement parvenu à garder une bonne position. Ce matin, avant le départ à Nîmes, nous avons reconnu les derniers kilomètres avec l’équipe. Nous savions donc ce qui nous attendait. Une longue ligne droite n’est pas forcément idéale, car le timing et le positionnement y sont plus difficiles. Jasper De Buyst a été très impressionnant dans le lead-out. Je me suis ensuite retrouvé dans la roue des autres sprinteurs et j’ai choisi de lancer mon sprint de loin. Cette stratégie s’est finalement montrée payante. »

« Ma femme et ma fille étaient présentes pour la première fois sur une course, c’était assez spécial. C’est incroyable de pouvoir fêter cette victoire avec elles. C’était assez difficile de garder confiance après ces quelques deuxièmes et troisièmes places, mais j’ai enfin pu débloquer mon compteur lors de la onzième étape. L’opportunité de sprint suivante m’a directement souri, c’est tout simplement fantastique! Si je suis le meilleur sprinteur du Tour ? Je pense qu’il y a pas mal de bons sprinteurs sur ce Tour. J’ai peut-être prouvé que j’étais le sprinteur le plus régulier, mais aujourd’hui je me suis surtout montré le plus rapide. »

Résumé vidéo étape 16:

Partenaires

X