WorldTour

Les coureurs Lotto Soudal ont commencé leur préparation en vue de la prochaine saison!

23/11/2018

Après une période de repos de trois à cinq semaines, les coureurs Lotto Soudal ont commencé leur préparation en vue de la prochaine saison la semaine passée. Wim Van Hoolst, coach chez Energy Lab, donne des informations.

Wim Van Hoolst: "Depuis la deuxième semaine de novembre, les coureurs ont repris l'entrainement. Durant la période de repos de trois à cinq semaines qui l'a précédé, les coureurs étaient libres et ont par exemple eu le temps de partir en voyage. De cette façon, ils ont pu changer d'air avant de commencer à travailler en vue de la nouvelle saison."

"Depuis peu, les entrainements ont repris. Outre le vélo, les coureurs doivent quasi quotidiennement réaliser de la core stability. En concertation avec les kinés de l'équipe, ils doivent effectuer des exercices spécifiques. La pratique de sports alternatifs est plutôt limitée et varie en fonction du coureur. Certains courent, mais ce sont principalement les coureurs qui couraient ou pratiquaient le football par le passé. Laisser courir un coureur qui ne court jamais n'est pas une bonne idée, on risque la blessure. Environ la moitié des coureurs font de la musculation via le fitness, c'est pourquoi nous établissons également un programme depuis Energy Lab."

"Lors des deux premières semaines, le volume de vélo augmente et les entrainements sont de plus en plus longs. L'intensité des entrainements évolue progressivement. Ce n'est que fin novembre que les coureurs débuteront la musculation sur les rouleaux et l'interval training. Durant l'entre-saison, les entrainements sont de plus en plus difficiles. Chaque coureur reçoit un programme d'entrainement personnel que nous établissons en concertation avec lui. La plupart des coureurs sont déjà pro depuis quelques années et connaissent leur corps. Le construction des entrainements dépend également de leur programme de course. Pour les néo-pros ou les jeunes coureurs en général, il est important de les brider, car ils veulent commencer à s'entrainer très tôt afin d'être en forme à temps; il s'agit d'un piège typique."

"Chaque jour, les coureurs encodent leurs données d'entrainement sur notre plateforme d'entrainement en ligne. Nous pouvons voir si l'entrainement prescrit a effectivement été réalisé. Lorsque nous constatons une divergence, nous contactons le coureur en question. De plus, il y a également un contact privilégiée avec le staff. Chaque coureur fait partie d'un groupe  qui est encadré par un directeur sportif, un entraineur, un docteur et un kiné. Le programme d'entrainement est établi par semaine ou pour dix jours afin d'être toujours sur la balle et de l'ajuster en fonction de la nécessité. Le 22 novembre, il y a une réunion chez Energy Lab à Paal et à Gand où les coureurs se présentent pour un contrôle sanguin, une analyse de la composition corporelle, une consultation chez les docteur, une entrevue avec le psychologue sportif et une discussion avec l'entraineur.  Juste avant le stage de décembre suit encore un important screening médical. Les coureurs sont donc suivis de près durant l'inter-saison."

Partenaires