WorldTour

Lotto Soudal représenté aux championnats du Danemark, de Norvège, d’Allemagne, de Grande Bretagne et des Pays-Bas

29/06/2019

Le maillot noir-jaune-rouge ne sera pas le seul mis en jeu ce dimanche 30 juin, beaucoup d’autres pays organiseront également leur championnat national. C’est ainsi que Adam Blythe, Carl Fredrik Hagen, Rasmus Byriel Iversen, Roger Kluge et Brian van Goethem représenteront les couleurs de Lotto Soudal dans leur championnat national respectif.

Danemark - Rasmus Byriel Iversen

Ribe - Esbjerg (225km)

Rasmus Byriel Iversen: « Tout comme le contre-la-montre, la course en ligne sera entièrement plate. J’espère pouvoir finir dans le top dix mais je sais que la tâche ne sera pas facile. Il y aura pas mal de grosses équipes continentales et il sera donc plus difficile de sortir du peloton. Je pense néanmoins que la condition est là et qu’une place dans les dix premiers est envisageable. »

Norvège - Carl Fredrik Hagen

Hønefoss - Hønefoss (204 km)

Carl Fredrik Hagen: « Nous avions déjà roulé sur une partie du parcours lors du dernier Tour de Norvège. Le circuit local, que nous parcourrons 13 fois, est long de 13,7 kilomètres et comporte une petite bosse. Les championnats de Norvège sont toujours difficiles parce qu’il n’y a qu’une quinzaine de pros au départ. Le reste des participants est composé de trois équipes continentales et de quelques bons clubs, ce qui rend la course très tactique. Je viserai le titre car la condition est bonne, mais je n’aurai pas d’équipier au départ. Je devrai donc choisir la bonne échappée et espérer que la chance soit avec moi. »

Grande Bretagne - Adam Blythe

Norwich - Norwich (189km)

Adam Blythe: « Le parcours n’est pas très compliqué, mais le fait d’être seul au départ me forcera à choisir le bon moment pour tenter quelque chose. J’espère bien sûr faire partie du groupe de tête et ainsi pouvoir m’emparer du maillot, mais ce sera loin d’être simple. »

Pays-Bas - Brian van Goethem

Ede - Ede (226,8 km)

Brian van Goethem: « Le parcours est légèrement vallonné mais ça ne devrait pas poser de problème. Je ne vise pas de résultat particulier ce dimanche. Tout dépendra du déroulement de l’épreuve. Quoi qu’il en soit, j’espère faire une course offensive et ainsi repartir avec le meilleur résultat possible. Le championnat des Pays Bas est toujours une course difficile, avec pas mal de bons coureurs au départ. Ne pas avoir de coéquipier au départ peut être un désavantage, mais ça peut également jouer en ma faveur. »

Allemagne - Roger Kluge

Hohenstein - Ernstthal (Sachsenring) (180,6km)

Roger Kluge: « Le circuit local est assez vallonné. Avec près de 185 mètres de dénivelé positif, on ne fait que monter et descendre sur cette boucle de 12,9 kilomètres. On ne peut pas dire que le parcours convienne à un seul type de coureur. C’est une bonne opportunité pour les sprinteurs et Ackermann pourrait bien conserver son titre. C’est toujours difficile d’établir une tactique quand on n’a pas d’équipier au départ. Il faut soit se glisser dans l’échappée et espérer qu’elle aille au bout, soit attendre le final et espérer avoir de bonnes jambes. J’ai de bonnes sensations depuis quelques semaines, je vais donc miser sur ce deuxième scénario. »

Partenaires

X