WorldTour

Malchance dans la finale de Milan-Sanremo

20/03/2018

Lotto Soudal a fait forte impression collectivement sur les routes de Milan - Sanremo, mais la situation a malheureusement changé dans les dix derniers kilomètres de La Primavera. André Greipel, Jasper De Buyst et Jens Keukeleire sont tous trois tombés dans la finale.

Comme attendu, Milan - Sanremo a connu un déroulement classique. L'échappée matinale se composait de neuf hommes et a compté jusqu'à sept minutes d'avance. André Greipel est tombé lors du ravitaillement après 130 kilomètres; il ne récoltait que des écorchures de sa chute. Au sommet du Turchino, l'Allemand a de nouveau fait la jonction avec le peloton.

Dès le départ, il pleuvait abondamment, mais le soleil brillait lorsque les coureurs ont atteint les Capi. A trente kilomètres de l'arrivée, l'échappée matinale a été reprise. André Greipel a ensuite entamé la Cipressa à l'avant du peloton. FDJ d'abord et Sky ensuite ont déterminé le tempo. Greipel a atteint le sommet parmi les dix premiers. Lotto Soudal est remonté afin de placer Greipel dans la meilleure position possible avant d'entamer le Poggio. Juste avant le pied, Keukeleire a été impliqué dans une chute. Vincenzo Nibali a attaqué dans l'ascension et a réussi à résister jusqu'à l'arrivée. Il a réussi à rester en dehors des griffes du peloton lancé à vive allure, où Caleb Ewan a devancé Arnaud Démare pour la deuxième place. Greipel n'a pas pu défendre ses chances, après avoir chuté dans la descente du Poggio avec Jasper De Buyst.

André Greipel souffre certainement d'une fracture de la clavicules après sa chute. Jens Keukeleire souffre de la hanche, mais les dommages semblent restreints. Jasper De Buyst a des écorchures sur le côté gauche et souffre de la main, du poignet et du bras. Greipel et De Buyst doivent subir des examens complémentaires.

Marc Sergeant, manager sportif Lotto Soudal: "Nous sommes bien entendu déçus suite à la malchance que nous avons connue aujourd'hui. Nous avons effectué l'un de nos meilleurs Milan - Sanremo en tant qu'équipe. Jusqu'à dix kilomètres de l'arrivée, Jasper De Buyst, Jens Debusschere et André Greipel faisaient encore partie du premier groupe. Jasper et André sont tombés dans la descente du Poggio. Jens Debusschere a été gêné par cette chute. Nous avons perdu Jens Keukeleire juste avant le pied du Poggio. Il avait fourni un important travail, tout comme Bak, Maes et Sieberg. Collectivement, il n'y a rien à redire à notre prestation. Tout le monde était fort, mais la chance n'était pas de notre côté."

Partenaires

X