WorldTour Partner

Preview Ruta del Sol

19/02/2019

La Ruta del Sol est une épreuve par étapes de l'Europe Tour qui se déroule dans la province espagnole d'Andalousie. Cela promet d'être difficile avec deux arrivées au sommet, un contre-la-montre, une difficile étape de montagne et pour terminer, une étape de plaine. Il y en a donc pour tout le monde lors de cette 65e édition. Tim Wellens a remporté cette épreuve en 2018 et avait également empoché une étape. Il préface ce tour avec le directeur sportif Bart Leysen.

Tim Wellens: "Je suis complètement rétabli après une infection virale, mais cela a duré plus longtemps qu'espéré. Après une semaine de repos, j'ai repris l'entrainement. Je me présente au départ avec de bonnes jambes, mais je vais sentir l'effet de ne pas m'être entrainé durant une semaine."

"Étant donné que je n'ai pas pu suivre parfaitement mon programme d'entrainement, la Ruta del Sol n'est - en comparaison avec l'année passée - pas un objectif en soi. Cette année, j'essayerai évidemment de réaliser le meilleur résultat possible, mais effectuer des kilomètres en course en vue de l'Omloop Het Nieuwsblad est également le bienvenu. Si les étapes le permettent, je m'entrainerai aussi peut-être en fonction de cette épreuve. Je vise donc plus une bonne note finale, mais cela va de pair avec un bon classement lors d'une étape."

"La première étape sera déjà importante pour le classement général. Cette étape se termine à Alcala de los Gazules, où je me suis imposé l'année passée, un bon souvenir donc. Le contre-la-montre individuel sera également crucial. Je suis impatient de disputer mon premier chrono de l'année étant donné que j'ai travaillé cette discipline. Je suis curieux de voir si cela va porter ses fruits. L'avant-dernière étape comporte une ascension relativement longue, mais contrairement aux purs grimpeurs, cela joue en ma faveur que l'arrivée se situe après une longue descente."

Bart Leysen, directeur sportif Lotto Soudal: "La Ruta del Sol est une excellente épreuve afin de se préparer pour le printemps. Aussi bien le week-end d'ouverture belge que Paris-Nice et Tirreno-Adriatico sont des objectifs. Cela ne signifie pas que nous nous rendons seulement en Andalousie pour nous entrainer. Tim Wellens a déjà remporté des étapes ici et a aussi gagné le classement général final l'année passée. Nous nous rendons donc sur place avec une ambition. Avec Tim en tant que leader, la répartition des rôles est facile. Il a connu un refroidissement il y a deux semaines et a donc manqué l'Etoile de Bessèges, mais je ne m'attends pas à ce que cela ait une influence. Le reste de l'équipe sera à son service, ce qui ne veut pas dire qu'ils ne pourront pas se montrer."

"La plupart des étapes conviennent à Tim. La première étape arrive où il s'est imposé l'année passée, il connait donc bien l'arrivée. Il s'agit d'une version adaptée, car le parcours est très différent avant cette ascension. Le plus difficile se situe dans les deux à trois derniers kilomètres, c'est là que tout va se jouer. La possibilité d'une nouvelle victoire finale est réelle, mais la situation est totalement différente. Tim a remporté la quatrième étape et a dû défendre son maillot de leader lors du contre-la-montre final. Cette année, ce chrono n'est plus placé le dernier jour, mais bien le troisième jour et suivi par l'étape la plus difficile. Si Tim remporte de nouveau l'étape d'Alcala de los Gazules, nous devrons prendre la course en main et nous tenterons d'être encore leader après la quatrième journée."

"De bons coureurs sont toujours présents à la Ruta del Sol. Movistar se présente au départ avec un fort bloc, avec deux ou trois coureurs candidats au classement général. L'année passée, Team Sky a complètement contrôlé la course. Nous venons également au départ avec de bons coureurs, mais il est important que les coureurs ne deviennent pas trop nerveux et réagissent à toutes les attaques. La situation au moment-même déterminera ce que nous devons entreprendre ou non."

Les étapes​​​​​​​

Etape 1 Mercredi 20 février: Sanlúcar de Barrameda – Alcalá de los Gazules (170,5 km)

Etape 2 Jeudi 21 février: Sevilla - Torredonjimeno (216,5 km)

Etape 3 Vendredi 22 février: Mancha Real – La Guardia de Jaén (ITT) (16,3 km)

Etape 4 Samedi 23 février: Armilla - Granada (119,9 km)

Etape 5 Dimanche 24 février: Otura – Alhaurín de la Torre (163,9 km)

Line-up Lotto Soudal: Tomasz Marczyński, Rémy Mertz, Tosh Van der Sande, Jelle Vanendert, Harm Vanhoucke, Tim Wellens et Enzo Wouters.

Directeurs sportifs: Bart Leysen et Kevin De Weert.

Partenaires

X