WorldTour

Troisième maillot à pois pour De Gendt à Paris-Nice

17/03/2019

Thomas De Gendt a remporté aujourd’hui le classement de la montagne de Paris-Nice. Le coureur de Lotto Soudal est allé chercher quelques points supplémentaires dans les deux premières ascensions de la journée, sécurisant ainsi son maillot à pois. Après 2015 et 2018, il s’agit de la troisième victoire finale de De Gendt dans le classement de la montagne de la « course au soleil ». C’est Ion Izagirre qui a remporté la dernière étape, tandis qu’Egan Bernal a bataillé pour garder sa place de leader au classement général. 

Thomas De Gendt a débuté cette étape courte mais riche en spectacle avec 21 points d’avance sur son concurrent le plus proche, Alessandro De Marchi. Une fois le départ donné, la route a tout de suite commencé à s’élever en direction des six ascensions qui figuraient au programme de la journée. Dans la Côte de Levens, première difficulté de la journée, De Gendt a directement fait main basse sur les sept points mis en jeu. Le coureur belge a ensuite franchi le sommet de l’ascension suivante en deuxième position pour aller chercher cinq points supplémentaires. De Marchi ne s’est alors plus mêlé à la lutte pour le classement de la montagne, permettant ainsi à Thomas De Gendt de décrocher son troisième maillot à pois à Paris-Nice.

Thomas De Gendt: « Il n’y avait qu’un seul coureur à tenir à l’oeil aujourd’hui, ça a rendu la course plus facile. De Marchi faisait partie du groupe de tête mais il n’a finalement pas opposé de grande résistance. Les quelques kilomètres vers le pied de la première côte ressemblaient à un sprint. J’ai débuté en bonne position et j’ai encore réussi à remonter dans le groupe durant les six kilomètres d’ascension. Quand j’ai basculé en tête, j’ai compris que le maillot ne pouvait plus vraiment m’échapper. »

« J’aurais bien voulu me mêler à la lutte pour la victoire d’étape, mais mes jambes étaient assez lourdes à cause de l’étape d’hier. Ma ligne d’arrivée mentale était située au sommet de la troisième ascension. La quatrième côte était un peu trop difficile pour moi. J’ai alors décidé qu’il valait peut-être mieux récupérer en vue des nombreuses épreuves qui m’attendent dans les prochaines semaines. Je pense que l’on peut parler d’un Paris-Nice réussi pour Lotto Soudal, mais on aurait très bien pu gagner trois étapes. Ma prochaine course sera le Tour de Catalogne, où les étapes devraient encore mieux me convenir. Mais avant ça, un peu de récupération. »

Partenaires

X