WorldTour Partner

Victor Campenaerts s’attaque à son tour au Record de l’Heure UCI chronométré par Tissot

26/02/2019

L’Union Cycliste Internationale (UCI) est heureuse d’annoncer que le coureur belge de l’UCI WorldTeam Lotto Soudal Victor Campenaerts tentera de battre le Record de l’Heure UCI chronométré par Tissot le 16 ou 17 avril prochain sur le vélodrome d’Aguascalientes, au Mexique. 

Victor Campenaerts tentera de parcourir davantage que les 54,526 kilomètres couverts par le Britannique Bradley Wiggins sur le vélodrome Lee Valley VeloPark de Londres (Grande-Bretagne), le 7 juin 2015.

A 27 ans, le Flamand possède un palmarès qui le place parmi les meilleurs spécialistes mondiaux de l’exercice chronométré. Médaillé de bronze du contre-la-montre Hommes Elite – derrière Rohan Dennis (AUS) et Tom Dumoulin (NED) – des derniers Championnats du Monde Route UCI, à Innsbruck, en Autriche, Campenaerts fait figure de référence au niveau européen avec un doublé continental 2017-2018.

Après les Mondiaux UCI 2018 d’Innsbruck, le Champion de Belgique a effectué un essai sur l’anneau de Granges, en Suisse, où il a réalisé des performances encourageantes. Il est ensuite parti s’entraîner en altitude, en Namibie, pendant deux mois. Il participera à Tirreno-Adriatico (13-19 mars), épreuve de l’UCI WorldTour qui compte un contre-la-montre par équipes le premier jour et individuel le dernier jour. Le coureur de la formation Lotto Soudal arrivera au Mexique trois semaines avant de s’attaquer au record.

Son équipe s’est associée pour le projet à la société Golazo, spécialiste dans le domaine du marketing sportif et organisatrice de centaines d’événements sportifs en Europe, pour assurer le financement et la partie événementielle de la tentative.

Le pari de Campenaerts aura lieu sur le Velodromo Bicentenario d’Aguascalientes, situé à 1’800 mètres d’altitude. Cette enceinte couverte accueille régulièrement des tentatives, dont celles l’été dernier de Martin Toft Madsen (Danemark) et Dion Beukeboom (Pays-Bas), et chez les femmes, celle réussie de l’Italienne Vittoria Bussi (48,007 mètres). Aguascalientes organise également des compétitions majeures du Calendrier International Piste UCI comme, par le passé, plusieurs manches de la Coupe du Monde Piste UCI et les Championnats du Monde Paracyclisme Piste UCI 2014.

Dans la perspective de sa tentative, Victor Campenaerts a dit : « Le record de l’heure est un défi unique dans le cyclisme et le battre serait pour moi une manière d’écrire un petit bout de l’histoire du cyclisme. Dans notre sport, l’important est de remporter des victoires, et battre des records du monde n’est pas aussi important que dans d’autres disciplines. »

« J’ai énormément de respect pour Bradley Wiggins, l’actuel détenteur du record de l’heure, et je ne pense pas être un meilleur athlète que le quintuple médaillé olympique et vainqueur du Tour de France. J’ai bien progressé ces dernières années et je fais attention à tous les détails, donc j’espère avoir une chance d’améliorer le record. Le record de l’heure, le titre mondial individuel en contre-la-montre et l’or olympique dans l’épreuve solitaire sont les trois rêves que je veux poursuivre dans les prochaines années, et je vais donc commencer par le record de l’heure. »

« Je suis actuellement en stage en Namibie, où je profite de conditions climatiques optimales pour préparer ma tentative. Je suis très heureux que ce projet se concrétise et que mon équipe Lotto Soudal me permette de tenter ma chance, je veux d’ailleurs remercier Bob Verbeeck de Golazo d’avoir rendu tout cela possible. »

Le Président de l‘UCI David Lappartient a déclaré : « Je me félicite de voir que le Record de l’Heure UCI chronométré par Tissot suscite toujours autant d’enthousiasme de la part des coureurs, même si Bradley Wiggins a placé la barre très haut. Victor est un très grand spécialiste qui a montré tout son potentiel en montant sur le podium des derniers Championnats du Monde Route UCI. Je suis impatient de voir ce qu’il va faire en avril prochain au Mexique, sachant que l’altitude favorise des performances d’exception. » 

Le Record de l’Heure UCI présenté par Tissot a connu un regain d’intérêt auprès des coureurs depuis la modernisation du règlement en 2014, autorisant l’utilisation des vélos de poursuite les plus récents. Depuis lors, ce sont 10 hommes et 6 femmes qui ont tenté d’entrer dans l’histoire de la célèbre épreuve.

Voici la liste des tentatives de Record de l’Heure UCI effectuées (nouveaux records en gras) :

Hommes

22.08.2018 : Dion Beukeboom (NED), Velodromo Bicentenario, Aguascalientes (MEX), 52,757 km

26.07.2018 : Martin Toft Madsen (DEN), Velodromo Bicentenario, Aguascalientes (MEX), 53,630 km

07.06.2015 : Bradley Wiggins (GBR), Lee Valley VeloPark, Londres (GBR), 54,526 km (record actuel)

02.05.2015 : Alex Dowsett (GBR), National Cycling Centre, Manchester (GBR), 52,937 km

14.03.2015 : Gustav Larsson (SWE), National Cycling Centre, Manchester (GBR), 50,016 km

25.02.2015 : Thomas Dekker (NED), Velodromo Bicentenario, Aguascalientes (MEX), 52,221 km

08.02.2015 : Rohan Dennis (AUS), Vélodrome Suisse, Granges (SUI), 52,491 km

31.01.2015 : Jack Bobridge (AUS), Darebin International Sports Centre, Melbourne (AUS), 51,300 km

30.10.2014 : Matthias Brändle (AUT), Centre Mondial du Cyclisme UCI, Aigle (SUI), 51,852 km

18.09.2014 : Jens Voigt (GER), Vélodrome Suisse, Granges (SUI), 51,110 km

Femmes

14.09.2018 : Vittoria Bussi (ITA), Velodromo Bicentenario, Aguascalientes (MEX), 48,007 km (record actuel)

06.10.2017 : Vittoria Bussi (ITA), Velodromo Bicentenario, Aguascalientes (MEX), 47,576 km

27.02.2016 : Evelyn Stevens (USA), Colorado Springs Olympic Training Center Velodrome (USA), 47,980 km

22.01.2016 : Bridie O'Donnell (AUS), Adelaide’s Super-Drome (AUS), 46,882 km

12.09.2015 : Molly Shaffer Van Houweling (USA), Velodromo Bicentenario, Aguascalientes (MEX), 46,273 km

28.02.2015 : Sarah Storey (GBR), Lee Valley VeloPark, Londres (GBR), 45,502 km

Une conférence de presse avec Victor Campenaerts aura lieu à Bruxelles le lundi 4 mars dans l’après-midi.

Partenaires

X